.......Lorsque je regarde, grâce au microscope, ce monde infiniment petit invisible à nos yeux je ne peux rester insensible à sa beauté . Souvent en regardant l'image qui apparaît sur l'écran cathodique, le sujet scientifique s'efface pour laisser sa place à une vision dépassant la réalité décrite par le pinceau électronique du microscope . Alors la confusion s'installe entre le monde microscopique, le monde macroscopique et même le monde cosmique, L'imaginaire et la poésie sont là ; et comme un paysage que l'on découvre au détour d'un voyage la photo s'impose comme trait d'union entre soi et les autres pour faire partager l'émotion de ce moment privilégié que je ressens . Mes photographies montrent le paradoxe de notre univers et sa complexité, elles témoignent de l'infiniment petit mais sorties de leur contexte de description scientifique et aidées par la couleur et la composition ces mêmes images deviennent alors un fragment du monde qui nous entoure. ............................................................